Jean-Pierre, passionné de la vallée d’Ossau dès mon premier séjour en 1959 (soit 60 ans cette année). J’y habite depuis 2001.

Mon produit local préféré :
Si la spécialité est gastronomique : c’est le fromage de brebis. Mais une bonne daube cuisinée par un amateur me régale aussi, sans compter le pastis (gâteau) pour finir.

Mon point de vue préféré
Après 2 heures d’effort, être sur le plateau du Gourzy et pouvoir embrasser du regard toute la vallée (et même la plaine) est extraordinaire si l’éclairage est bon. On voit quasiment tous les villages et les montagnes qui les surplombent. Peu importe la saison, les couleurs différentes ont toujours du charme. Une amie me disait : j’ai beaucoup voyagé mais le plus beau paysage au monde : c’est ici.

Où j’aime me promener :
J’aime beaucoup notre Pic des Escurets, au-dessus de Lazerque. Il fut un temps où rares étaient les rencontres, maintenant les randonneurs y viennent nombreux. J’aime bien leur dire que ce sommet débonnaire fut important dans la confection de la carte de France, puisque dès le début du XIXe siècle, les officiers géodésiens en faisaient un point de premier ordre pour la première triangulation qui allait servir à une carte de France précise.

Un endroit insolite :
C’est plutôt un objet, même un rocher ! A moins de 5 minutes de la route, sur le plateau du Benou, cette pierre a parcouru des kilomètres, en étant transportée par le glacier d’Ossau depuis 2000 mètres d’altitude au-dessus de Gabas et elle s’est posée là il y a environ 10 000 ans. Les arenaygues qui l’ornent ont été fossilisés il y a 380 millions d’années … insolite non ?

Mon activité préférée :
La balade d’une heure ou d’une bonne journée, sous un temps agréable, mais pour chercher, pour trouver quelque fois, pour partager toujours, même si c’est la énième fois que je retourne sur un lieu.

Votre restaurant préféré :
Je choisis d’abord une très belle salle à manger avec vue sur le Pic du Midi si possible.
Le siège doit être bien souple, un peu herbeux de préférence.
Le menu doit être simple, pas trop lourd à porter, donc à digérer !
Surtout ne pas oublier le café et un petit chocolat !

Quelques idées de promenades aux alentours de la Vallée d’Ossau :
J’aime bien Sallent de Gallego et son église. Si le temps est couvert chez nous, il suffit bien souvent de descendre quelques kilomètres en Aragon pour trouver le soleil. Monter au Pazino est une belle balade au-dessus du village de Lanuza qui a toujours du charme même s’il a été reconstruit entièrement après les travaux du barrage en aval.

Et si on parlait du Musée d’Ossau à Arudy:
Il suffit d’y rentrer pour découvrir sa richesse. J’aime beaucoup la partie qui relate toute la faune sauvage trouvée dans les gouffres d’Arudy. Jamais je n’aurais cru que des rhinocéros laineux ou des bisons aient pu parcourir nos contrées ! Les trouvailles de sépultures du Cézy et le dépôt qui en résulte ici est aussi impressionnant !
La bâtisse elle-même est un bijou que la ville d’Arudy peut se réjouir de posséder.
La collection de marbre est aussi bien représentative de nos matériaux locaux.
Toute l’ethnologie est aussi diverse et variée, sans compter les meubles dont certains de Laruns sont des pièces importantes du patrimoine ossalois.
Le musée, c’est très bon pour une visite que l’on se souviendra !

Les villages à visiter :
On peut voir Béost, petit village facile à visiter, 25 plaques sur des maisons donnent des indications simples pour comprendre ce que l’on voit.
Bielle, l’ancienne capitale de la vallée, avec aussi des panneaux qui racontent abondamment le passé du village, le château de Laborde, l’homme le plus riche d’Europe originaire du village mérite un regard.
Arudy bien sûr, avec une première en Béarn, un parcours sur les pas de Fébus en 1385, quand les dénombreurs sont venus pour relever les 85 maisons qui existaient alors. Des plaques posées sur les emplacements de ces maisons ont été fixées, elles nous font découvrir à quoi ressemblait le village au XIVe siècle. N’oubliez pas le flyer qui guidera vos pas.